A quoi sert le Ministère des Arts et de la Culture au Cameroun ?

Article : A quoi sert le Ministère des Arts et de la Culture au Cameroun ?
11 octobre 2013

A quoi sert le Ministère des Arts et de la Culture au Cameroun ?

Dolorès, dis-moi, ton ministère de la Culture là sert à quoi ? Il sert à nommer des gens pour contrôler le droit d’auteur ? Il sert à se positionner chaque année comme partenaire officiel du festival Ecrans Noirs ? Dolorès, dis-moi, ton ministère sert à quoi ? A clochardiser les artistes peintres, musiciens, dramaturges, comédiens ? Et que dire de la production littéraire ? Dolorès, des éditeurs français voulaient éditer mon livre qui parlait de quelques réalités culturelles en Afrique Centrale. Alors, je suis allé demander de l’aide au ministère. Ils m’ont dit : on te finance si tu obtiens l’accord d’un éditeur local. L’Harmattan a accepté de me soutenir, mais quand j’ai eu cet accord, il n’ya plus eu de suite au ministère parce l’argent devait sortir.

Dolorès, je dois supplier le Ministère de mon pays à tenir sa propre promesse ? Et pourtant, notre pays là qu’on appelle le Cameroun devrait être une industrie culturelle tous azimuts. Peut-on ignorer nos 150 ethnies, notre Afrique en miniature, notre histoire riche, notre relief, etc. Le ministère a-t-il seulement encouragé les universitaires : anthropologues, ethnologues, sociologues, à produire des livres sur nos ethnies ? Dolorès, sais-tu qu’il y’a aucun livre au programme scolaire sur les ethnies camerounaises ? Sais-tu que la plupart des jeunes pensent que tous les ressortissants du Grand Nord sont des Haoussas ? Sais-tu qu’ils ignorent qu’il y’a des Sawas anglophones et des Bamilékés anglophones ? Savent-ils que les Bali du Nord-Ouest, les Bafias, les Bamouns et les Tikars ont le même ancêtre ? Savent-ils que les Pongos de Dibombari dans le littoral ont le même ancêtre que les Fon de Zoétélé ?

musée national

Hé, Dolorès ! Ton ministère des Arts et de la Culture là sert à quoi ? A accompagner les Canal d’or ? C’est cela ton Ministère ? A accompagner Miss Cameroun ? C’est cela ton ministère ? C’est quoi le Cameroun culturel ? C’est quoi la culture camerounaise ? Peux-tu me dire ? Comme dans le football, les meilleurs sont à l’étranger : Charlotte Dipanda, Kareyce Fotso, et je n’ose même pas citer les Manu, Bona, Mbappè, Edimo, etc. Dolorès, peux-tu m’expliquer pourquoi les artistes camerounais sont-ils obligés d’accepter de chanter dans des cabarets et bars à l’initiative de camerounais de la France et de la Suisse ? C’est cela, ta culture camerounaise ? Pourquoi Dolorès on ne brigue pas chez nous des prix Nobel de littérature ? Pourquoi Dolorès on n’a plus d’artistes qui portent le drapeau camerounais dans toute l’Afrique ? Oh, Dolorosa, à quoi sert ton ministère des Arts et de la Culture ? Le Cameroun se connait très mal culturellement. Les fonctionnaires de ce ministère te diront que c’est un ministère qui a l’un des budgets les plus faibles. Mais Dolorès, sais-tu que les salles qui bougent le plus à Yaoundé sont l’Institut Français et l’Institut Goethe ? Dolorès, sais-tu qu’il existe quand même un Centre Culturel Camerounais, réhabilité ? Rénové ?

Dolorès, tu connais le site Internet du ministère de la Culture ? Si tu l’as, donne le moi !  Dolorès, pourquoi est-ce qu’il n’existe pas une journée du patrimoine au Cameroun ? Pourquoi est-ce les enfants du primaire n’auraient pas une journée pour visiter notre musée national, les chefferies de l’Ouest, les Lamidats du Nord, ou encore les vestiges de l’esclavage comme Bimbia ? Dolorès, j’étais à Ouidah au Bénin, là-bas, la porte du non-retour est un édifice national. Ici, il a fallu attendre le lobbying d’une ONG américaine pour se souvenir que le Cameroun était un épicentre de la Traite Négrière. Dolorès, dis-moi alors, à quoi te sert le ministère des Arts et de la Culture ?

Partagez

Commentaires