Un Café pour les Elus Municipaux du RDPC.

Article : Un Café pour les Elus Municipaux du RDPC.
12 octobre 2013

Un Café pour les Elus Municipaux du RDPC.

Logo RDPC

Chers conseillers municipaux du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, Parti qui exerce le pouvoir dans ce beau Cameroun. Voilà que vous venez de remporter partiellement ou totalement 305 communes sur 360. Cela veut dire que vous obtenez la majorité des gouvernements locaux au Cameroun. C’est cela qui m’intéresse, chers conseillers municipaux. D’autant plus que votre Secrétaire Général vient de signer une circulaire qui vous donne la latitude de choisir : Vos groupes communaux, vos maires et adjoints, et tout cela librement, puisque votre parti a décidé de vous laisser élire librement vos exécutifs communaux, bien que vous serez surveillez dans cette opération de très près par  un mandataire (facilitateur)  et un chargé de mission.

En attendant donc la  session de plein droit, des conseillers municipaux élus le 30 Septembre dernier, je voudrais vous rappeler cette disposition de la loi : Loi N° 2004/017 du 22 juillet 2004 portant orientation de la décentralisation, Article 15 : « L’Etat transfère aux collectivités territoriales, dans les conditions fixées par la loi, des compétences nécessaires à leur développement économique, sanitaire, éducatif, culturel et sportif ».  Tout cela est précisé dans la loi Loi N° 2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux communes que vous connaissez sans doute mieux que moi. Alors, chers élus, pour mériter mon café, appliquez simplement la loi qui vous demande :

–          l’appui aux micros-projets générateurs de revenus et d’emplois ;

–          l’alimentation en eau potable ;

–          l’éclairage des voies publiques ;

–          la création, la gestion et l’entretien des cimetières publics ;

–          la création et la gestion des stades municipaux ;

–          la création et la gestion de centres socioculturels et de bibliothèques de lecture publique.

Vous voyez je n’ai cité que 6 points parmi les nombreux définis par la loi. Oui, chers conseillers du RDPC, votre tasse de café vous attend. Elle vous attend, à court, moyen et long terme de votre nouveau mandat. Élisez  les maires et maires adjoints que vous voudrez, cela m’importe peu. Je veux que vous financiez les jeunes de mon quartier, qu’ils cessent d’errer dans les bars et à discuter de sujets qu’ils ne maîtrisent.

Je veux de l’eau potable dans mon quartier, car on est fatigués d’attraper les dysenteries, les typhoïdes et autres maladies de l’eau. Oui, mes chers conseillers municipaux du RDPC, pour une fois, laissez un bel héritage à vos enfants. Entrez dans l’histoire pour toujours, afin que vous quittiez ces histoires par la Grande Porte. Je veux de l’éclairage public pour qu’on agresse plus et ne viole plus les jeunes filles de mon quartier juste parce qu’elles sont sorties acheter du pain. Je veux un cimetière digne de ce nom pour que je n’enterre plus mes morts dans ma cour. Je veux un vrai stade de football comme dans toutes les communes de France, pour que je ne passe pas mon temps à admirer les stades des autres à la télé. Enfin, je veux lire, je veux des loisirs pour les petits-frères, des manèges pour nos enfants, et des sorties le dimanche, comme pour toute famille normale… Mon café vous attend.

Partagez

Commentaires