Le détenu 46664 n’est plus !

Article : Le détenu 46664 n’est plus !
6 décembre 2013

Le détenu 46664 n’est plus !

Mandela n’est plus! Un café pour Lui!

Adieu Mandela

Il est des jours comme çà où la tristesse vous gagne, vous meurtrit, car « Le Lion est mort ce soir ». Un lion qui a été le père fondateur de l’Afrique du Sud plurielle et arc-en-ciel. L’homme est parti ce 5 Décembre 2013 aux alentours de 22h 15, heure d’Afrique Centrale. Cet homme là, je garde de lui, ce l poing levé, le 11 Février 1990, jour de sa libération et jour de la fête de la jeunesse au Cameroun. Madiba était devenu mon héros. Plus encore, il a su porter le flambeau de la démocratie, comme premier président noir sud-africain qui fit un seul mandat à la tête de son pays, de plein gré. Oui, il est des jours comme çà où quand on apprend la mort d’un homme aussi dense et immense dans l’aura, on se demande : y’aura-t-il un semblable ? Y’aura-t-il une sommité de sa trempe ? Y’aura-t-il un chantre de la paix demain ?

525979-nelson-mandela-en-2005

Quelqu’un qui a su unir son peuple, se battre pour lui, et conquérir le cœur de l’Humanité par sa personnalité singulière ? Madiba, qui pourra  suivre tes pas ? Ceux de cet homme au sang royal de la tribu  xhosa qui a choisi de passer 27 ans de prison au nom de la liberté, de la dignité et des droits de l’Homme. Les pas royaux d’un avocat qui a bien choisi sa profession. Défenseur de la vérité même la vérité politique devant Bill Clinton à qui il rappela que la Libye de Khadafi avait soutenu l’Anc.

nelson

Cet homme né le 18 juillet 1918 et mort à 95 ans part avec un destin des grands hommes : Un fils tué par le Sida, l’autre combat de sa vie, trois mariages, une petite-fille assassinée dans cette Afrique du Sud qui connait aussi le visage pâle de la violence. Un destin d’un homme qui mourut à cause des séquelles d’une violente tuberculose contractée pendant son séjour sur l’île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime raciste de l’apartheid (régime qui est allé de 1948 à 1991).

Madiba

Madiba,comme le précise yahoo.fr « il avait appris à comprendre ses adversaires –allant jusqu’à apprendre leur langue, l’afrikaans, et leur poésie–, à pardonner, et à travailler avec eux. Une fois libéré, ils les a séduits par sa gentillesse, son élégance et son charisme ». Y’avait-il plus grand homme parmi nos contemporains ? Y’a-t-il un seul capable d’endurer la peine, le calvaire et le chemin de croix du détenu 46664 ?

 

 

Partagez

Commentaires