Ces applications qui tuent la téléphonie mobile.

Article : Ces applications qui tuent la téléphonie mobile.
6 janvier 2014

Ces applications qui tuent la téléphonie mobile.

viber-22-100x100

Dans les quartiers, une attitude vous frappe désormais chez les 15-35 ans ! Le doigt reste scotché sur leurs Smartphones et surtout avec l’arrivée du système d’exploitation Android. Les jeunes téléchargent des applications révolutionnaires, celles qui peuvent leur permettre de :

–          téléphoner gratuitement

–          chatter gratuitement

–          naviguer sur Internet de manière illimité.

Oui, les jeunes camerounais ont craqué tous les codes possibles. Au lieu de payer 10.000frs CFA ou 12.000frs CFA pour leur connexion mensuelle à Camtel, Orange ou MTN, les voilà devant leurs téléphones et n’ont plus peur de leur facture, puisqu’il y’en pas. Résultat des courses, Internet est démocratisé au Cameroun. Ceux qui vont encore au Cyber Café sont ceux qui utilisent encore leurs laptops ou autres ordinateurs pour surfer sur le web. Nos 15-35 ans n’ont plus ce problème à gérer, car désormais, les applications gratuites existent.

1- Viber :

Plus de 200 millions de personnes utilisent Viber dans le monde. Le téléphone à la papa, c’est fini! Les appels gratuits en VoIP gagnent de plus en plus d’adeptes. Viber va plus loin que Skype. En WiFi ou en 3G, Viber permet d’appeler vos contacts qui ont installé Viber sur leur smartphone. Skype le fait aussi, avec en plus les appels vers des PC et les appels à téléphones normaux par crédits. L’intérêt de Viber se fonde sur l’avantage  d’afficher tous vos contacts téléphoniques, avec un logo Viber en face de ceux qui ont installé l’application. Vous pouvez aussi exporter l’historique de vos messages. Et si vous souhaitez convertir vos amis équipés d’un Smartphone, vous pouvez leur envoyer un message. Depuis Viber, vous pouvez recevoir des appels même quand l’application est fermée, appeler vos contacts Viber, ou vos contacts normaux (en utilisant votre forfait normal).

 

2- WhatsApp :

WhatsApp Messenger est une application indispensable qui permet d’envoyer et recevoir des SMS gratuits vers les smartphones de ses amis. Multiplateforme, l’application permet d’échanger des messages, des images, de la musique, des vidéos et même sa position géographique. Relayant les SMS à l’âge de pierre, WhatsApp Messenger permet de communiquer à volonté et sans aucun frais avec ces contacts qui l’ont également installé. Il faut bien entendu avoir accès à Internet via une connexion 3G ou Wi-Fi. WhatsApp Messenger utilise le système de notifications Push: de fait, vous n’avez plus besoin d’être connecté en permanence au service pour recevoir des messages. Grâce à cette fonctionnalité, WhatsApp Messenger se révèle être aussi efficace que le service de SMS de votre téléphone. WhatsApp Messenger propose également des chats de groupe -jusqu’à 30 personnes- afin d’économiser les échanges inutiles et coûteux de SMS. L’application permet de réelles économies si vos amis l’utilisent régulièrement. Possibilité d’éditer et monter des vidéos avant l’envoi à vos contacts. Elle diffère de Viber en ceci qu’elle n’émet pas d’appels. Mais là encore, tout est gratuit.

 

3- Kik Messenger :

Kik Messenger permet d’échanger des messages courts gratuitement, via la 3G ou le WiFi. Les messages arrivent en notification « Push », comme un texto. Ajoutons que Kik Messenger est multi-plateformes et permet d’envoyer des messages entre BlackBerry, Androidet iPhone… Pour peu que vos proches soient équipés de Smartphone, nous avons là un sérieux concurrent pour les SMS. La seule contrainte de Kik Messenger, c’est que vos contacts doivent installer l’application et créer un compte. L’inscription est rapide et se fait dans l’application, en quelques secondes.

Bien entendu, l’innovation est tellement galopante que d’autres applications comme ooVoo Video Call, Tango ou encore Hangouts et Libon Android vont même jusqu’à chatter en vidéo ou aller jusqu’aux vidéos conférences par simple Smartphone.  Aujourd’hui c’est donc la mort programmée des appels payants et des sms payants, surtout dans nos pays africains où la téléphonie coûte encore cher pour le consommateur et est toujours un luxe pour lui. Très peu de camerounais par exemple réussissent à charger leur crédit à 500frs (1 dollar)  le mois. Cette révolution d’applications gratuites va-t-elle donc tuer le chiffre d’affaires des compagnies de téléphonie camerounaises qui se situe entre 100 et 110 milliards de FCFA par an ? Les différents jeunes qui réussissent à installer Internet sur leurs téléphones et en illimité sont-ils dans l’illégalité ou simplement des génies de l’informatique ? En tout cas, tout cela entraine bien un remue-méninge chez nos amis développeurs. Est-ce la fin de cette téléphonie trop chère ?

Partagez

Commentaires

miotisoa
Répondre

Sur les mêmes principes qu’en France, on trouve dans la plupart des pays du monde des opérateurs à la fois traditionnels possédant leur propre réseau et des MVNO (Mobile Virtual Network Operators). Cependant certains grands opérateurs de téléphonie mobile classique possèdent également une infrastructure mobile, et proposent des offres unifiées sous la même marque, mais on ne peut parler alors de MVNO car il s’agit seulement du même opérateur même s’il fait bénéficier de certains avantages à ses clients qui choisissent de s'abonner chez le même opérateur pour la téléphonie fixe et mobile. Sim+, un opérateur de téléphonie mobile virtuel connu par son dernier offre sans abonnement à 17 centimes la minute, lancée en novembre dernier, a singulièrement élargi sa gamme en proposant une série de forfaits entre 4,90 pour 30 minutes et 49 pour l’illimitée voix. En comptant poursuivre sa croissance, deux nouveaux marchés sont en développement à savoir une nouvelle marque de téléphone mobile avec engagement sur des offres de 12 ou 24 mois et celui des professionnels.SelonBenjamin Bitton, fondateur de Sim, une grande évolution a été constatée dans sa stratégie de communication et de distribution.
les freres bitton peut répondre à votre exigence en développant son entreprise par deux marchés avec des offres exceptionnels. Ainsi un réseau de sites marchands a été récemment mis en place qui lui rapporterait plusieurs centaines de nouveaux clients tous les mois. Sim + est l'un des quinze principaux MVNO français.