Buea attend l’arrivée de Paul Biya

Article : Buea attend l’arrivée de Paul Biya
Étiquettes
15 février 2014

Buea attend l’arrivée de Paul Biya

Buea, la grande nouvelle  !

La nouvelle est officielle. Le Grand Tara de la République viendra enfin à Buea pour les festivités marquant le cinquantenaire de la Réunification du Cameroun Anglophone et du Cameroun Francophone , le 20 Février 2014. Plusieurs fois annoncée dans les discours présidentiels et plusieurs reportée, ce cinquantenaire qui intervient trois ans après sa tenue normale, institutionnelle et légitime, sera enfin tenu. Les populations de Buea qui attendaient cet événement de pieds fermes commençaient réellement à montrer des signes d’agacement et d’impatience. Le 10 Février dernier, lors de son discours à la jeunesse camerounaise, le président Biya avait déclaré que cet événement se déroulerait « dans quelques semaines ». Comment compter donc des semaines dans un environnement où 50 ans deviennent 53 ans. Qu’importe ! L’essentiel sera sauf ce 20 Janvier 2014 où enfin, le Cameroun se rappellera qu’il a obtenu son unité de haute lutte.

Buea, mille feux

Caravane de la Course dans la ville de Buea
Caravane de la Course dans la ville de Buea

 Ce Buea là affiche plutôt fière allure. Les routes sont bitumées, les rues sont propres, et les infrastructures d’hébergement montrent bien que la cité est parée aux couleurs d’un accueil qui s’annoncera forcement chaleureux. Et de la chaleur, il y’en a déjà dans ce fief du peuple Bakweri. Le soleil a envahi les cœurs et les quartiers de Buea, car ce 2014 là, ils ne seront pas prêts de l’oublier. D’abord, Sarah ETONGUE, native du coin, 7 fois championne de la Course de l’Espoir du Mont Cameroun, a obtenu il y’a quelques jours, les clés de la villa construite et offerte par l’Etat Camerounais, au titre du mérite sportif. De plus, cette édition 2014, est une nouvelle éruption d’espoir pour cette course légendaire du Char des Dieux, surnom célèbre du Mont Cameroun.

Thank you Biya

Au stade Molyko de Buea, cette joie est désormais perceptible auprès des populations locales, qui s’expriment désormais dans un superlatif de gratitude envers le président de la République : « Thank you for all ».

Partagez

Commentaires