Canal + ou Canal – ?

Article : Canal + ou Canal – ?
Étiquettes
12 juin 2016

Canal + ou Canal – ?

Canal + quelle déception ! Bouquet de rêve de mon enfance et celle de plusieurs africains, voilà que tu nous vends désormais du rêve et des concepts cousus de fil blanc.

Immeuble de la chaîne de télévision Canal +. Issy Les Moulineaux le 26/12/2005. Photo Paul Delort/ Le Figaro
Immeuble de la chaîne de télévision Canal +. Issy Les Moulineaux le 26/12/2005. Photo Paul Delort/ Le Figaro

Toute ma vie, j’ai rêvé de ce jour où je devais avoir mon propre abonnement Canal +. Dans l’enfance, entrer dans un domicile où se trouvait le dispositif (parabole, décodeur) conférait une médaille à ce domicile, la médaille du « mérite télévisuel ». Canal +, Canal Satellite, ou Canalsat, c’était alors le must en matière d’images par satellite. Lorsque j’ai pris mon abonnement il y a trois ans, j’étais alors enfin soulagé de ce doux rêve qui se réalisait et que je caressais depuis mon enfance.

Ma première déception fut d’abord celle de la Coupe du Monde de Football 2014. Je trouvais les commentaires ennuyeux, insipides et…moins intéressants que ceux de Martin Camus Mimb qui commentait sur les chaînes africaines à travers le réseau AUB. J’avais dès lors compris que lorsque Canal + France n’avait pas les droits d’une compétition, sa filiale africaine prenait le relais avec des commentaires et des analyses pour le moins approximatifs.

Il se trouve donc que depuis des mois, je paye 20.000 frs, puis 18.000 frs par mois pour la formule Evasion+. Dans cette formule, j’ai toutes les chaînes Canal+, y compris le sport, mais grande est ma surprise de constater que ce n’est que lorsque Canal + France a des droits de diffusion que j’ai droit à des analyses pointues, des commentaires sérieux et des séquences dignes d’intérêt. Pour le moment, la Ligue 1 Française et la Première Ligue Anglaise étaient encore les uniques compétitions qui me faisaient rêver. A l’annonce de la perte des droits de diffusion du Championnat anglais dès 2016-2017 par Canal+ au profit de du groupe Altice ( Ma Chaîne Sport), j’ai eu un pincement au cœur car j’ai tout de suite compris que ce sont les commentateurs de Canal + Afrique qui vont désormais prendre le relais, et on aura exactement les mêmes commentaires que ceux de la Liga Espagnole, de la NBA et d’autres compétitions perdues par Canal + France, c’est-à-dire des moments d’extrême ennui.

Le contraste BeIN Sport

Le groupe BeIN Sport est arrivé depuis peu sur le satellite africain. Certains câblodistributeurs offrent l’opportunité d’avoir les images de ce groupe qatari gracieusement. Le comble c’est que ce sont plusieurs anciens de Canal+ (Alexandre Ruiz, Darren Tulett, Omar Da Fonseca) qui font la force de BeIn Sport aujourd’hui. L’abonné de Canal+ en vient presque à regretter son abonnement, car s’il faut débourser au minimum 10.000 frs CFA pour bénéficier des images de sport chaque mois, cela devient injuste lorsque certains de mes voisins ne payent que 2000 frs pour obtenir des images grâce à BeIn Sport.

Les cas TF1, BeIN Sport et M6

M6 et TF1 sont les co-diffuseurs de l’UEFA Euro 2016 avec BeIN Sport. Comme cette dernière n’est pas distribuée par Canal + Afrique, chaque fois que TF1 et M6 doivent diffuser une rencontre, ces deux chaînes sont cryptées. Plusieurs abonnés africains ont donc investi la page Facebook de Canal + Afrique pour dénoncer cette « injustice », et il nous a été sèchement répondu que TF1 n’a pas les droits en Afrique. Soit ! Je ne pense pas non plus que BeIn Sport et RTS Deux (la chaîne Suisse) ont ces droits, mais elles diffusent pourtant en clair. La vérité est donc ailleurs. Canal + nous impose ses images et ses commentaires simplement parce qu’elle est consciente que les téléspectateurs ne feront pas le choix prioritaire de Canal + au détriment des autres chaînes. Si le commentaire avait été celui de Canal + France, peut-être. Nous avons d’autres bonnes raisons de nous inquiéter dans la mesure où en 2018 (Russie) et en 2022 (Qatar), ce sont encore TF1 et BeIN Sports qui ont acquis les droits de diffusion de la Coupe du Monde de Football. TF1 a même aussi les droits de la Coupe du Monde féminine 2019 (en France) et de la Coupe des Confédérations 2017 (en Russie). Canal + Afrique va encore nous priver de ce grand moment de télévision au profit de leurs commentaires ? 

Certains téléspectateurs de Canal + Afrique se sont exprimés sur Facebook et sont convaincus que Canal + Afrique brouille le signal de TF1 simplement parce que TF1 fait partie du bouquet Canalsat et est donc indirectement rentable au groupe par rapport aux chaînes Canal + elles-mêmes. Mais dès lors que les cadors de Canal + se retrouvent déjà à BeIN Sport ou ailleurs, il est clair que les gens préfèrent écouter désormais Grégoire Margotton sur TF1, plutôt que d’écouter Patrick Mboma ou Samuel Lobè sur Canal +. Entendons-nous bien ! Je n’ai rien contre Samuel et Patrick, qui du reste, sont des compatriotes camerounais. Mais j’affirme que j’ai le droit de choisir, et Canal+ Afrique me prive de ce droit. Par exemple, lors de la finale de la Ligue des Champions en Mai 2016, D8 qui est pourtant une chaîne du groupe Canal + a été cryptée parce que Canal + Afrique a préféré nous imposer ses commentaires. A ce moment-là, je ne comprends plus pourquoi on me parle de droits de diffusion alors que lorsqu’un match de Ligue 1 passe en France, on me permet d’écouter Canal + France. Ces chaînes, Canal + et D8 ont pourtant les mêmes dirigeants. Tout cela fait désordre, dans la mesure où, lorsqu’il y a un match amical de l’équipe de France, le signal de TF1 n’est pas brouillé, et lorsque Infosport + (chaîne du groupe Canal+) refait les analyses du match, on précise bien « Images TF1 » avec pourtant les commentaires des journalistes de Canal +. Encore une fois, je demande à Canal + Afrique de me laisser choisir. Même les compétitions africaines sont désormais brouillées. Si vous êtes Sénégalais, et que vous regardez le match éliminatoire du Sénégal au Cameroun, Canal + Afrique vous dira que vous n’avez pas le droit de regarder ce match dans cette zone géographique. Or si vous allez dans le bouquet « Free Africa » ou « TNT Africa », vous aurez la même chaîne sénégalaise sans aucun souci.

Canal + au rabais.

On se demande donc si Canal + n’est pas devenu un bouquet au rabais, devenu trop cher au vu du pouvoir d’achat des Africains. Pourquoi devrais-je payer 18.000 frs par mois pour un bouquet semi-intégral et au moment des grands événements sportifs, on me brouille le signal des autres chaînes qui diffusent le même événement ? Cela signifie que puisque Ma Chaîne Sport a obtenu les droits de la Première League en France, on va brouiller leur signal pour m’imposer Canal + Afrique qui a obtenu les droits pour les trois prochaines saisons ? Cela signifie-t-il que, puisque France 2 a obtenu les droits des Jeux Olympiques de Rio, on doit uniquement se contenter de Canal + Afrique ? Dans ce cas, pourquoi Canal + Afrique a laissé France 2, France 3 et Eurosport nous diffuser le tournoi de tennis de Roland Garros alors qu’il diffusait aussi l’évènement ? Il y a certainement beaucoup de choses incompréhensibles dans cette discrimination à plusieurs vitesses. En France, le groupe Canal + voulait même déjà s’arroger la distribution exclusive des chaînes BeIn Sports (ce qui aura sans doute une conséquence en Afrique), mais l’Autorité de la concurrence a dit non.

Canal + France pensait pouvoir ainsi rattraper la perte de ses abonné(e)s, car il faut préciser que l’an dernier, entre janvier et décembre, 316 000 clients (sur 5, 7 millions) se sont évaporés, nous dit Le Nouvel Obs. La saignée s’est poursuivie au premier trimestre 2016 puisqu’elle a perdu 180 000 abonnés. Cela fait en tout plus de 500 000 abonnés perdus en 5 ans par Canal + en France.

Ramsès

Mon ami Ramsès Atéba a publié récemment sur Facebook que Canal + n’est plus la chaîne prisée d’antan. Effectivement, plusieurs rendez-vous majeurs de cette chaîne ont perdu de leur éclat : Les Guignols, le Grand Journal, la Liga espagnole, la NBA, etc. Pourtant, les prix des abonnements restent figés et la qualité s’amoindrit. Et lorsqu’on exige de la qualité visible sur TF1 et autres chaînes, on nous brouille le signal. Plus grave, voilà le tournoi de qualification préolympique de Basket Ball féminin (du 13 au 19 Juin 2016), diffusé sur Canal + Afrique. Mais de manière étrange, c’est l’équipe de France qui sera privilégiée alors que deux pays africains, le Cameroun et le Nigéria participent à la même compétition. Ces deux pays ne bénéficient d’aucune diffusion dans leur phase de groupe. Comment comprendre une telle discrimination ? Je dois comprendre avec Canal + qu’il faut « payer plus pour consommer moins bon ».

Partagez

Commentaires

Mawulolo
Répondre

Mieux, au Sénégal, ils ont tout fait pour que l'opérateur Delta Net qui nous offrait BeIn ne le fasse plus.
Je ne sais pas ce qu'ils ont conclu mais cet opérateur sert aujourd'hui Canal et a zappé BeIn...
Des pressions tous azimuts auraient obligé Delta Net Sénégal à sortir BeIn de son bouquet au profit de Canal+