Rio 2016 : Ces noms camerounais qui évoluent pour la France

Article : Rio 2016 : Ces noms camerounais qui évoluent pour la France
Étiquettes
9 août 2016

Rio 2016 : Ces noms camerounais qui évoluent pour la France

Je cherche à adorner merveilleusement les Jeux Olympiques de Rio 2016 au lieu de les aubiner simplement parce que j’ai du mal à suivre les rares athlètes camerounais présents dans cette compétition. Du coup, Dieu m’a trouvé la solution. Il m’a dit : « Pourquoi chercher des camerounais alors qu’il y’en a plein dans la délégation  française ? ».  Evidemment, c’est vrai. Bingo, allons chercher ces camerounais de la Team France.

Pardonner ce chauvinisme camerounais qui consiste à jubiler dès qu’un nom sonne camerounais. Pendant longtemps, le nom « Obama » qui est très répandu au Cameroun a été scandé comme un nom camerounais, et mes frères d’Obala ne se sont d’ailleurs pas privés pour raconter une histoire tordue dans leur radio locale, pour expliquer qu’Obama, le 44ème président camerounais, avait bien des ancêtres camerounais. Franchement, les Eton sont quand même allés chercher ça loin mon Dieu. C’est vrai qu’il est difficile d’énouer cette culture camerounaise de la récupération et de la titrisation des succès de la diaspora, mais là, quand même !  On a dit qu’Eddy Murphy serait camerounais, qu’Opray Winfrey serait camerounaise ainsi que Spike Lee et d’autres stars américaines. Il faut dire que depuis que l’ONG ARK JAMMERS a entrepris de faire revenir beaucoup d’afro américaines sur les terres camerounaises, beaucoup déclarent avoir des ADN de Tikar, de Bamilékés, etc.

La question que j’ai envie de poser est la suivante : Ils sont camerounais et alors ? Obama est président des Etats-Unis et non président du Kenya. Yannick Noah est champion de Rolland Garros et vainqueur de la Coupe Davis pour la France et non pour le Cameroun.

Mais après tout, qu’avons-nous à perdre de nous consoler que nos frères et sœurs d’origine camerounaise portent les couleurs d’autres pays ? Il y’avait bien Breel Embolo dans l’attaque de l’équipe Suisse à l’Euro 2016 de Football non ? Tout comme Umtiti pour la France non ? Bon, soyons sincères, ça flatte notre égo de voir ces Banen, Bafia, Bassa, Bamilékés, Ewondos, Bulu et Duala porter les couleurs de ces pays-là non ?

Pour ces Jeux Olympiques 2016, je supporte de la France-Cameroun, ou du Cameroun-France si vous voulez, en raison de ces noms camerounais qu’on retrouve dans la Team France.

Basketball Féminin :

  • Olivia Epupa (la révélation de ces J.O. 2016)
  • Nwal-Endéné Miyem, le plus souvent nommée Endy Miyem

Basketball Masculin :

  • Nicolas Batum

Boxe :

  • Christian M’Billi Assomo (-75kg)
  • Paul Omba Biongolo (-75kg)

Football Féminin:

  • Griedge Mbock Bathy Nka

Judo :

  • Gévrise Emane (-70kg)
  • Audrey Tcheuméo (-78kg)

Taekwondo: 

  • Gwladys Epangue (+67kg)

Volleyball Masculin :

  • Earvin Ngapeth

 Cela fait une sacrée cuvée non ? Difficile d’être indifférent quand le sang de nos ancêtres coule dans les veines de ces vaillants sportifs. Ma tante Paoline Ekambi, Basketteuse professionnelle qui a porté le maillot de la France reste bien ma tante non ? D’ailleurs, voilà ce qu’elle publiait sur son mur :

Paoline

 C’est la preuve même que la nationalité, finalement, n’est qu’une illusion.

Partagez

Commentaires

Yanou Ketchanke Jean Baptiste
Répondre

Vous avez oublié plusieurs personnes
3 personnes en halterophilie
Bernadin kingue matam
David hercule matam
Nayo Ketchanke Gaelle
Et ya bien d'autre encore que vous n'avez pas citer.