Cardio de X Maléya : Le nouvel album.

Étiquettes
14 mars 2018

Cardio de X Maléya : Le nouvel album.

X maléya, le trio magique camerounais revient avec un nouvel album « Cardio ».

Auguste, Hais et Roger. A deux jours de la sortie officielle de votre album, vous avez respecté la tradition de me le faire écouter avant. Loyauté et fidélité n’est-ce pas ? Allons donc à la découverte de cet opus !

Tout commence par « ma prière ». Avec toi, « l’échec devient succès ».  4 minutes 47 d’une soul à l’ancienne, pour nous rappeler que X Maléya a bien été influencé par les années 1990. C’est vrai que la 2ème piste, la chanson « Fianga », m’avait déjà été présentée par l’artiste Koppo il y a quelques mois, avant que je ne l’écoute à nouveau dans un snack à Bertoua. Mais comme « Dieu n’oublie personne », X Maleya nous encourage à garder la foi et à persévérer dans les moments difficiles. Mais surtout, ils nous disent d’arrêter de jalouser le succès des autres, comme s’il était un frein à notre propre succès.

Puis vient le « Makossa », 4ème opus de l’album. La voix d’Auguste, un peu « électronique » nous accompagne au rythme d’une guitare à l’ancienne. Le titre porte bien son nom. Et même le nigérian Bracket pose la voix comme un vrai sawa. C’est la première collaboration du disque. Car, suivront Innoss’B, Blanche Bailly et Minks respectivement dans les chansons « Dans l’os » plage7,  « Je t’aime » plage 8 et « mon goût », plage 13. Je suis un peu déçu par la fin brutale de Makossa, avant de me réveiller sur le 5, « allo », retour au Makoune, un rythme connu des Bassa-Mpo’o-Bati. « Dans l’os » m’entraine savoureusement vers des nuées endiablées avec mes camarades de promotion. Elle sera indubitablement festive.

Puis, les gars s’engagent : « Ta fille n’est pas ta femme ».  Ils accusent l’inceste. La douleur est atroce. « Laisse-moi ma virginité, je suis encore un enfant ». Le message est clair ! Amina ne pleure pas ! Ce sera la partie émotion de l’album, assurément.  En 10ème piste, X Maléya fustige les « apprentis-sorciers » sur le titre « la seule » avant de reparler religion, en langue Duala, sur le titre « Loba ». On est dans un vrai cantique des églises protestantes. Roger nous avait annoncé cette chanson dans un direct Facebook il y’a quelques mois. La mélodie reste, comme dans un moment de méditation implacable. La touche 12 pour un dilemme entre Caro et Lisa, signé Auguste. Équation sans doute difficile à résoudre…Le choix ne sera pas facile.

Terminons avec la piste cachée. La 14. Quel est son titre ? Est-ce un bonus track ? Mais non ! On sort par où on a commencé, c’est-à-dire, un hommage à la divinité, avant de se rendre compte que c’est un vrai freestyle dans lequel les trois mousquetaires interviennent, y compris Haissam, vocalement. Un album, qui porte la collaboration de Andy Jemea ou encore Dj Kessy pour ne citer que ceux-là. Mais alors, pourquoi Cardio ? Le cœur ? Oui, l’amour ? Le temps aussi ? Les battements cardiaques pour nous dire qu’ils sont toujours en vie ? Et qu’ils ne meurent jamais ? Oui…Peut-être tout cela à la fois.

Partagez

Commentaires