Je suis agent de santé et ma bicyclette sauve des vies.

Article : Je suis agent de santé et ma bicyclette sauve des vies.
Étiquettes
10 juillet 2015

Je suis agent de santé et ma bicyclette sauve des vies.

Roger et Martine. Deux agents de santé dont nous suivons les traces à bicyclette dans la localité de Touloum.

Boyo Roger en pleine sensibilisation dans un Saré
Boyo Roger en pleine sensibilisation dans un Saré

 Je m’appelle Boyo Roger. Je suis ASC (Agent de santé communautaire) du centre médical d’arrondissement de Touloum (Extrême-Nord du Cameroun). Le 26 octobre 2014, on m’a remis cette bicyclette. Avec elle, je sillonne les quartiers et les villages pour rendre visite aux femmes enceintes, aux mamans et aux nouveaux nés. Mon kit médical me permet de soigner les bébés qui souffrent de diarrhée, je fais des examens sanguins, et j’ai même un registre de consultations que je communique automatiquement au centre de santé. Avec cette bicyclette, on parcourt des kilomètres chaque jour sans difficulté alors qu’avant, on devait effectuer ces mêmes trajets à pied. Grâce à cela la mobilisation sociale est une réalité ici et le centre de santé est plus fréquenté.

Bicyclettes des ASC de Touloum
Bicyclettes des ASC de Touloum

Ils sont 10 agents communautaires formés dans le cadre du projet SIDA/H4+ ici à Touloum. Ils sont mobilisateurs, sensibilisateurs et administrent des conseils médicaux et des premiers soins. Leur suivi méthodique a développé un capital- confiance auprès des femmes de la communauté qui, pour la plupart encore ne fréquentaient pas l’hôpital il y’a un an.

Un agent C4D de Touloum
Un agent C4D de Touloum

Aidés en cela par d’autres mobilisateurs que sont les pools C4D (Communicateurs pour le changement de comportement), les ruelles des Saré (habitations des populations du Sahel) sont arpentées chaque jour par les ASC pour appeler à la vaccination, à la consultation prénatale, à l’accouchement en milieu hospitalier, etc. Dans cette localité et dans tout le district de santé de Guidiguis, l’Unicef a appuyé les aires de santé à travers la formation du personnel, la fourniture d’une banque de sang, l’approvisionnement de la pharmacie et la prise en charge des agents de santé communautaire.

Wawa Martine
Wawa Martine

Je m’appelle Wawa Martine. Moi aussi je suis agent de santé communautaire. J’ai été formée dans le cadre de ce projet SIDA/H4+ pour apporter assistance aux populations vulnérables de ma localité. Nous avons pour mission d’emmener les femmes à adopter les pratiques familiales essentielles et à fréquenter systématiquement les centres de santé. Dans le quotidien, nous insistons pour qu’elles fassent attention à leur hygiène, au lavage des mains et à l’utilisation des latrines. Je dois vous dire que moi-même je suis maman et j’ai pratiqué l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois et sans une goutte d’eau et mon enfant se portait à merveille. Avec ma bicyclette, je me sers de mon propre témoignage pour sensibiliser les femmes, organiser des causeries éducatives deux fois par semaine, et les résultats sont visibles aujourd’hui puisque le centre de santé est fréquenté et il y’a moins de décès de femmes et d’enfants ici à Touloum.

Partagez

Commentaires