On va dire que…

Article : On va dire que…
Étiquettes
18 juin 2016

On va dire que…

Voilà que la psychose gagne les filles du Cameroun. Que va-t-on dire de leur coiffure ? Que va-t-on dire de leur situation matrimoniale ? Que va-t-on dire de leur petit ami si voyou et volage ? Que va-t-on dire de son habillement ? Finalement, on va même dire que quoi ?

On va dire que 1

Dolorès, toi-même tu sais que j’adore ma princesse divine. Elle me magnétise, je dirais même qu’elle m’électrise. Tant mieux ! Au moins grâce à elle, devant les coupures récurrentes d’ENEO (Energy of Cameroon), l’obscurité n’est qu’une illusion devant elle. Oui, Dolorès, ma princesse divine a des doigts de fée. Franchement, Dieu lui a offert un corps de rêve, et une voix qui réveillerait même les morts les plus rebelles du cimetière de Mvolyé. Oui, Dolorès, Dieu n’a rien refusé à ma divine princesse. Tu voudrais que je te parle de son Ndolè (épinards) fabuleux ? Tu veux que je te parle de son sens du rangement ? De son extrême propreté ? De sa touche très féminine ? De son intelligence ? De sa curiosité sur les règles de Football (juste pour me faire plaisir) ? Et de sa manière de dompter une chienne ? Oui, Dolorès, ma divine princesse n’est pas n’importe qui hein ? Elle dit d’elle-même qu’elle est « un homme-femme », car elle a la tête sur les épaules… Je l’entends même rire déjà d’ici. Cette joie de vivre commutative semble être le secret que les dieux lui ont conféré.

Mais… Mais !

Ma princesse divine a peur des « on dit ». Euye !

On va dire que 2

Dolorès, elle a peur du regard des autres. Elle a peur du kongossa de sa sœur à mon sujet. Elle a peur du regard des autres sur moi, du « qu’en dira-t-on ». Et on va même dire quoi ?

On va dire que : «  C’est le seul gars que tu as trouvé ? ».

On va dire que : «  Franchement, tu as perdu la tête ? ».

On va dire que : «  Ma fille, tu as été envoûtée ? ».

On va dire que : « Ma sœur, pourquoi lui et pas un autre ? ».

On va dire que : «  Princesse, tu ne vois pas qu’il te trompe ? ».

On va dire que : «  Tout le monde, sauf celui-là ».

On va dire que, on va dire que…

Sauf que ma princesse divine est donc brisée par les « on va dire que » qui n’ont même pas encore été dits. Et les « on va dire que » qui sont déjà dits en sourdine sur Paul Biya, sur Samuel Eto’o, sur Brenda Biya, sur le sexe des anges aussi. Moi, je dis à ma divine princesse que les « on va dire que » là ne construisent pas des immeubles hein ? Les « on va dire que » ne sortent de la bouche que de ceux qui eux-mêmes ont horreur des « on va dire que », mais qui adorent dire que…

On va dire que 3

Dolorès, parle donc à ma divine princesse. Dis-lui que j’adore ses mains, c’est pour cela que je lui ai demandé sa main. Dis-lui que j’adore sa peau, et que ses tâches qu’elle dit détester sont juste la preuve qu’elle a un caractère de tigresse qui saura dompter le lion que je suis. Dis-lui que j’adore la couleur de ses cuisses. Rien que de les regarder, mon paradis terrestre se trouve à ses côtés. Dis-lui que chacune de ses paroles résonne dans mes oreilles comme le sermon de son pasteur le dimanche. Dis-lui que chaque fois qu’elle bénit le repas, j’ai vraiment l’impression que c’est elle qui a enfanté le Christ-Jésus. Dis-lui que les « on va dire que » ne sont qu’une forme d’ignorance avancée. Dis-lui que je l’aime et que vieillir à ses côtés est la seule raison de ma présence sur cette terre. Dis-lui enfin que le jour de notre mariage religieux, on va dire que : « Personne ne sépare ce que Dieu a uni ! ».

Partagez

Commentaires

Fadila Barbara
Répondre

C'est chaud que l'amour fait mal? L'autre partie ci est la meilleure. Dania elle a de la chance hein ta princesse.