2035 : Voici le nouveau Cameroun !

Article : 2035 : Voici le nouveau Cameroun !
23 novembre 2019

2035 : Voici le nouveau Cameroun !

Un moment de pur régal quand je regarde dans ma réalité augmentée. Nous sommes en 2035. Le Cameroun est émergent aujourd’hui. C’est quoi déjà l’émergence ? Mes lunettes en 3D me permettent de regarder le futur en haute définition, exactement comme la paire de lunettes à 1 euro qu’on vous vend dans les salles de cinéma à Paris. Voici le déroulé de ce film.

Le métro Yaoundéen

Le métro de Yaoundé a été creusé sous les eaux du Mfoundi et de la Mefou, les deux cours d’eau qui traversent la capitale camerounaise. Le Métro a de stations partout. Un vrai travail d’architecture souterraine a permis de mettre en œuvre cet ouvrage, avec des gares dans les dix arrondissements de la ville. Oui, de 2019 à 2035, la ville compte cinq nouveaux arrondissements : Nkoabang, Mfou, Obala, Soa et Mbalmayo sont devenus des arrondissements de Yaoundé. Comme pour le Grand Lyon en France, le Grand Yaoundé est là, avec ses 10 millions d’habitants, sept de plus qu’il y’a 15 ans plus tôt.

Les grands carrefours (Mvog-Mbi, Mvan, Nlongkack, Rond-point Biyemassi, Messassi, Essos, Poste Centrale) sont désormais dotés d’échangeurs. La circulation est plus fluide. Le Super Maire de Yaoundé a même institué la circulation alternée deux fois par semaine. Un jour pour les voitures aux chiffres pairs, et l’autre jour pour les chiffres impairs. À la place des mototaxis des années 2000, on voit maintenant des taxis Kwats, des tricycles modernes destinés à arpenter les quartiers au relief difficile. Dans ces mêmes quartiers, de commissariats ont ouvert, et la police de proximité veille au grain.

J’ai donc entrepris de faire le tour des établissements scolaires

Dans les collèges et lycées du nouveau Cameroun, j’ai été émerveillé par le nouveau décor. Quelque chose de banal d’abord. Oui, de banal… Des toilettes modernes ! Il y a quelques années, les toilettes étaient un luxe dans les établissements scolaires.

Au Lycée Bilingue d’Application par exemple, non loin de l’École Normale Supérieure, je n’oublierai jamais ce fameux mardi, jour de mes premières épreuves du Baccalauréat. J’ai bouclé mon épreuve de français en une heure, car secoué par une gastro-entérite rebelle. En serrant les fesses bien fort, je me suis retrouvé dans la broussaille qui menait à l’École Normale.

Vint donc le moment fatidique, lorsque je me suis retrouvé sous la bâtisse d’une cité d’étudiants, baissant rapidement mon pantalon, et me concentrant pour exfiltrer ces aliments rebelles. Puis, un étudiant, agacé de me voir transformer son arrière-cour en dépotoir, m’arrêta net en pleine action : «  Tu vas ramasser tes cacas », hurla-t-il d’un ton menaçant. Je compris depuis ce jour-là pourquoi il était important d’avoir de toilettes dans nos écoles. Je ne comprenais pas pourquoi on pouvait construire des salles de classes, et oublier des toilettes.

https://twitter.com/Paris/status/1196760545480859651

Je vous laisse deviner comment une salle de classe pouvait dévoiler des émanations d’élèves, revenus du cours matinal d’EPS, et devant enchaîner sur d’autres cours en salle de classe, sans avoir pris de douche, parce qu’il n’ y a pas de toilettes, ni de robinet. Certes, les plus futés d’entre nous arrivaient en cours d’EPS avec une serviette mouillée, mais ce n’était pas évident. Aujourd’hui, grâce à la journée mondiale des toilettes, les établissements scolaires sont dotés de vestiaires, de sanitaires, d’infirmeries équipées, et surtout de cantines modernes, avec des plats surveillés par des nutritionnistes.

La Réalité Augmentée. Le monde de demain se dessine aujourd’hui.

Bien entendu, la musique en 2035 sera celle de la fusion. En tête du Billboard aux États-Unis et du Top 50 en France, ce sont des artistes camerounais, notamment la chanson « Mon Soleil » de Carin BAKOUSSE, un pygmée d’Afrique Centrale, de la région du soleil levant du Cameroun, et il a réussi à fusionner les rythmes de la forêt équatoriale avec des sonorités Jazz. C’est un vrai afrofuturiste.

Carin Bakousse-Mon soleil

Évidemment en 2035, les délestages sont terminés. Il y a de l’électricité partout. La connexion Wi-Fi est gratuite, elle arrose tous les villages du Cameroun, et le plus intéressant, pour toi qui me lis en ce moment en 2035, c’est que grâce à cette connexion, Mondoblog est toujours là.

Horizon 2035

DANIA EBONGUE alias Maître Afra (en 2035)

Partagez

Commentaires